Je Suis Une Fille. Et Je M’engage Contre Le Mariage Des Enfants

Je Suis Une Fille. Et Je M’engage Contre Le Mariage Des Enfants

Il y a deux ans, j’écrivais ceci

 » Je ne suis pas une fille, et vous savez c’est la plus belle conviction que j’ai jamais eue. « . Pour ceux qui me lisent depuis lors, c’est extrait d’un article très délicieux que j’avais écrit sur mon premier blog. Je ne suis pas une fille. Bien que ce soit très drôle que j’écrive aujourd’hui que  » Je suis une fille  » rien n’a changé à ma conviction. Je suis une fille mais je ne suis pas une fille. Ouais, c’est très clair Morray. 😁

Je ne suis pas une fille. Je suis un Homme. Un être humain qui veut vivre et exister par lui-même.Oui, maman, je suis bien née avec deux nénés et un clitoris, mais je suis d’abord née avec deux mains et un cerveau. Et j’entends bien les utiliser pour être. myleneflicka.wordpress.com

Cette photo illustrait l’article. Je sais ce que vous vous dites. Il y a longtemps que j’ai free the boobs. ✊🏾

Certes, je déteste moins de choses maintenant. D’ailleurs, j’ai appris aujourd’hui que j’étais devenue tata. J’espère qu’Il ne lira pas ceci :

 » J’aime bien les bébés ! Sauf quand ils chialent, font caca, ou font pipi sur mon caleçon « 

Il pourrait se venger 😂. Enfin bref, aujourd’hui, j’aimerais vous parler de mariage forcé, de tolérance zéro et de son pote « End Child Marriage  » : à peu près trois hashtags qui ont composé la journée du 16 Juin 2017, à peu près aux environs de Cotonou, à peu près dans la salle rouge du palais des congrès.

Credits : Yanick Folly, qui capture les enfants. 😂

Savez-vous qu’au Bénin, 1 fille sur 10 âgée de moins de 15 ans et 3 filles sur 10 âgées de moins de 18 ans sont mariées de force ? Que dans le monde, chaque année, 15 millions de filles sont mariées avant 18 ans ? A raison de 28 filles chaque minute et une toutes les 2 secondes ? Savez-vous que d’ici 2050, si rien n’est fait, on atteindra le chiffre horrible de 01 milliard 05 cent millions d’enfants mariés ? Et que l’Afrique deviendra la région avec le plus grand nombre de jeunes mariées dans le monde ? Parce que 04 des 05 pays ( dans le monde ) avec les taux les plus élevés de mariage d’enfants, sont africains ? Maintenant, vous savez*. Le mariage des enfants est une horreur que rien ne saurait justifier. C’est comme l’a dit Claude Kamenga, représentant résident de l’UNICEF au Bénin, un vol des « rêves et des corps » auquel chacun de nous participe : par action et souvent par omission. Parfois, se taire est un acte de complicité consentie.

Hier, fut lancée la CTZ,

…la campagne Tolérance Zéro au mariage des enfants dont le but est de bannir les violences sexuelles que subissent les enfants, y compris le mariage des enfants. C’est une campagne d’information et de sensibilisation qui va durer trois ans. La campagne aura pour phrase-étendard ce « Laissez-nous grandir « , parole de millions d’enfants mariés, sacrifiés en somme. Le mot est dur mais il exprime cette réalité honteuse qui plus tard deviendra un échec de notre humanité.

« Je ressens la honte car dans ce beau pays, le Bénin, 3 filles sur 10 sont mariées avant 18 ans. J’ai honte car je ne comprends pas comment un homme de 50, 60 ans ou plus, trouve normal de prendre comme épouse une enfant qui a l’âge de ses propres petits enfants et pire, que les parents et la communauté soutiennent cette pratique funeste », Dr Claude Kamenga

Je suis quand même fière du Bénin qui depuis 2015 a posé les bases de ce combat en adoptant le Code de l’enfant. Il s’agit de La Loi n° 2015-08 qui interdit les violences faites aux enfants dont le mariage des enfants et prévoit des sanctions en cas d’infraction : l’emprisonnement allant de 5 ans à la réclusion à perpétuité ainsi qu’une amende de 500 mille à 5 millions de F CFA.

Article 181 : Les pratiques conduisant au mariage précoce ou au mariage forcé des enfants telles que les mesures coercitives, la pression psychologique, le chantage affectif et la pression sociale et familiale intense, sont interdites.

Article 345 : Est puni de la réclusion à temps de dix (10) ans à vingt (20) ans, le viol commis (…) sur un enfant de plus de treize (13) ans. Lorsque le viol est commis sur un enfant de moins de treize (13) ans, il est puni de la réclusion à perpétuité.

Article 378 : Toute personne qui se rend coupable d’exploitation sexuelle, de menaces, de violences ou de contrainte sexuelle sur un enfant, est punie de cinq (05) ans à dix (10) ans d’emprisonnement et d’une amende de cinq cent mille (500 000) francs à cinq millions (5 000 000) de francs CFA.

Comment en venir à bout ?

C’est l’une des 05 questions que j’ai posé à Zeynab, diva de la musique béninoise et ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, depuis longtemps engagée dans cette lutte de tous comme elle le dit. Vous pouvez suivre cette passionnante interview de 03 minutes ici ou 👇🏾 .

Le mariage des enfants doit ABSOLUMENT disparaître. On ne doit pas priver un enfant de son enfance. Un enfant doit aller à l’école, grandir et être protégé. Ensemble disons NON au mariage des enfants! ZEYNAB

Cette campagne n’est surtout pas un travail des autres.

C’est une responsabilité collective que nous pouvons tous assumer, que nous soyons le voisin, le père, la mère, le frère, l’ami ou même le petit-ami. Nous devons dénoncer chaque abus dont nous sommes témoins afin de garantir à chaque enfant, un avenir certain, un épanouissement paisible quelque soit son sexe. Le mariage est une affaire bien trop sérieuse pour être imposée à un enfant. Quel enfant a envie de se retrouver violé chaque nuit, par quelqu’un qu’il n’a pas choisi, à agir et à vivre comme un adulte malheureux ? Quel enfant veut porter la vie quand lui-même vient juste de la découvrir ? Un enfant n’a rien à donner de tel à un adulte. Qui a envie de vivre une enfance aussi gâchée ? Non, c’est horrible.

C’est totalement destructeur de priver un enfant de son enfance. Zeynab

Moi à 13 ans, j’avais juste envie d’aller à l’école pour apprendre beaucoup de choses et devenir première de ma classe. Je voulais être avocate, diplomate, femme d’affaires et écrivain. A 15 ans, j’avais le Bac comme objectif : je voulais la liberté, aller à l’université, découvrir la ville, devenir docteur. Je rentrais toujours avec la craie sur mon visage, je faisais les exercices avec acharnement et j’avais des copains. On avait tous envie de prendre « ce putain de Bac ». A 17 ans, je voulais devenir poète. Ça n’a pas marché. Je voulais apprendre à danser. Ça n’a pas marché. Alors, j’ai créé un blog. 😂 Je ne voulais surtout pas être mariée. Je suis persuadée que nous pouvons laisser chaque enfant apprendre à devenir un Homme. Un adulte. Et puis après, il se débrouillera bien pour trouver, quand il sera plus mature, plus sûr de ce qu’il veut, quelqu’un à épouser. Ou pas. Mais ça sera son problème.

Credits : Yanick Folly

Oui, Sessimè est elle aussi engagée dans la campagne Tolérance Zéro. Elle prépare avec Angélique Kidjo, Sagbohan Danialou, Zeynab, Ignace Don Métok, Noberka, Dibi Dobo, Kalamoulaï, Olga Nobre Vigouroux une hymne pour sensibiliser la population béninoise contre le mariage des enfants. C’est pour très bientôt, #Team229 !

Si vous êtes au Bénin et que vous voulez dénoncer un cas d’abus, composez le 7044.

Et parlez. Sauvez une vie ou sauvez-vous. Je suis sûre que de nombreuses jeunes filles encore, sont menacées, mises au chantage émotionnel, privées de soutien et mariées sans leur consentement. Je connais une jeune fille de 14 ans qui a été mise enceinte par son maitre de catéchisme. Ses parents se sont empressés de l’arracher à tout soutien possible, ils ont attendu qu’elle accouche pour la mettre dans le foyer du maitre. Elle vit maritalement avec lui depuis. J’avais aussi 14 ans en ce moment. Et je me suis sentie ridiculement impuissante. Qui se soucie de la parole d’un enfant ? Je pensais que je ne pouvais rien. Mais avec le recul, je me rends compte que j’aurais pu appeler ce numéro pour que des personnes plus habilitées s’en chargent, j’aurais pu en parler dans un commissariat ou encore le dire à un adulte responsable. Aujourd’hui, j’ai des regrets. Tout le monde peut participer à ce combat.

© Yanick Folly
Notre pays a besoin de braves citoyens, qui créent à travers leurs actes quotidiens, la paix et le développement. Nous devons préparer le Bénin, l’Afrique, le monde de demain en luttant pour que chaque enfant jouisse de ses droits et grandisse dans de bonnes conditions psychologiques, sociales et économiques.

LAISSEZ NOUS GRANDIR

Tous ensemble pour un monde meilleur ! ( Si vous êtes élancé, il ne sert à rien de faire un free-jump. Note à moi-même )

3 Replies to “Je Suis Une Fille. Et Je M’engage Contre Le Mariage Des Enfants”

Vous en pensez quoi ?