Fifa Meetup : Venez, on se capte sur Paris

Les amis de Paris, je suis prête.

 
Vous avez été très nombreux à m’écrire, après l’article sur « Cotonou, je t’aime« . Toutes les marques d’affection et de soutien. On m’a offert du gari, on m’a invitée à manger de la pâte. J’ai dégusté de la sauce d’arachide avec du wangashi.
 
J’ai été invitée à prendre du café, j’ai bu du chocolat. J’ai visité des musées, vu Malick Sidibé. Des personnalités ici présentes dans la diaspora, comme on dit, m’ont aussi écrit, écoutée. Vous m’avez filé les bons tuyaux, j’ai découvert Chateau d’eau.
 
Autant d’amour, autant de paix, que puis-je dire ? Je suis bénie. Soyez également bénis.
 
Pendant tout ce temps, je n’étais pourtant pas prête. Je suis timide, c’est vrai. En public, au milieu des gens, je ne sais parfois pas quoi dire. Je suis plus à l’aise derrière une feuille ou un clavier parce que je sais faire le mieux c’est écrire.
 
Et cette écriture, dont je partage l’amour avec vous, m’a conduit très loin, loin de chez moi. Dur à avaler, le Bénin me manque comme un empire state building dans mon cœur. Le Bénin est le plus beau pays du monde. Je suis fière d’être Béninoise. C’est un lifestyle, c’est un honneur, c’est un témoignage. J’aime nos valeurs, notre chaleur et nos joies.
 
Je veux manger du gari, posée dans une Tata Somba. Aller à Ouidah pour chiller sur la plage. Retourner à la maison, parce que c’est là que se trouve mon cœur.
 
Hier, on atterrissait à Paris et je me suis surprise à ressentir de l’affection pour cette ville, qui m’a quand même accueillie et me permet d’apprendre de nouvelles choses et de rencontrer de nouvelles personnes.
 
C’est-à-dire Vous. Je veux vous rencontrer. Parler avec vous, découvrir vos histoires, les écrire. Découvrir vos talents, les valoriser.
 
Voulez-vous qu’on se capte le samedi 12 mai prochain à 17h ? Si oui, inscrivez-vous ici 
J’ai hâte 😊
 
Fifa.

Soyez le premier à commenter

Un commentaire ?